De ce match retour demain à Bangangté, sortira l’un des finalistes de l’édition 2015. La demi-finale retour de la coupe du Cameroun de football qui va opposer Feutcheu Fc de Djiko Bandjoun à Panthère du Ndé, s’annonce rude, à observer le sérieux que mettent les deux équipes dans la préparation de ce match. A l’aller le week-end dernier au stade municipal Fotso Victor de Bandjoun, Feutcheu Fc, qui ne connait souvent pas de public, a été curieuse d’observer des déplacements massifs des commerçants et mototaximen, venus encourager l’équipe locale.

Habituellement passionné pour Stade de Bandjoun, le public local a basculé derrière Feutcheu Fc avec foi en ce moment. Même le maire Lazare Kaptué de la commune de Djebem Bandjoun, était présent. Les supporters s’agglutinent autour de l’équipe, pour suivre la séance d’échange qu’effectue le coach Bernard Fotso après la séance d’entraînement d’hier. Pour ce dernier, il est question de renforcer la  communication entre ses joueurs sur le terrain. Il corrige l’élément tactique qui a créé de légères incohérences, surtout en défense centrale lors du match aller. Avec les encouragements de Joseph Feutcheu, le président, qui a même promis de revoir à la hausse la prime en cas de qualification pour la finale.

Les joueurs se sentent davantage motivés, et s’entraînent avec l’ambition d’aller à Bangangté obtenir la qualification. Pour Bernard Fotso, la jeunesse de ses gars, et la qualité technique de son équipe seront un atout à valoriser, pour montrer, comme il le clame, que son équipe mérite bien sa place en finale. La défaite ? On n’y pense pas. « Même s’ils vont prendre le dessus sur nous, ce ne sera pas facile », clame Bernard Fotso.

La défaite est interdite du côté de Bangangté. Le coach Emmanuel Doumbé Bosso vit la pression, avec l’affluence d’un public qui, spontanément envahi le stade municipal pour assister aux entraînements. Pour
Célestine Ketcha Courtès, Maire de Bangangté et ancienne présidente de l’équipe, « Panthère du Ndé est une équipe spécialisée dans la Coupe du Cameroun. Nous l’avons déjà gagnée au moins deux fois, et nous arrivons régulièrement en finale. Il n’y a pas lieu qu’une équipe du championnat régional, même si elle est présidée par Joseph Feutcheu, vienne ici nous empêcher d’aller à Yaoundé arracher le trophée ».

Le coach Emmanuel Doumbé Bosso indique n’avoir pas fait un programme spécial, dit avoir un double avantage à présent. «Nous connaissons mieux notre adversaire, et nous aurons l’avantage de notre stade, comme eux au match aller. Cela va nous permettre de gagner facilement ce match », dit le technicien. Dans l’esprit des joueurs comme l’indique, Rodrigue Meuteing, le capitaine, il est inadmissible de se faire battre par une équipe de division inférieure. Pour eux, ce match sera une formalité à assurer pour aller à la conquête du trophée à Yaoundé.
Honoré Feukouo le jour n°2050 du vendredi 30 octobre 2015