L’asbl Todjom Benelux a rendu une visite de courtoisie aux tout petits de l’orphelinat de Mbouo courant janvier 2016. A cette occasion, notre Emissaire, Dominique Tadom a réchauffé le cœur des pensionnaires des lieux grâce au petit cadeau des fêtes dont il était chargé de remettre à l’orphelinat au nom de ses paires de Bruxelles.

OrphelinatMbouo150216-1Historique

L’orphelinat de Mbouo est une structure qui porte le nom littéral de « Rayon de soleil des tout petits de Fo Fotuè ». Il est situé à Mbouo, quartier frontalier avec la ville voisine de Bafoussam.

Pour rappel, Mbouo appartient géographiquement à la commune de Pete-Bandjoun (sur le plan administratif) et sur le plan traditionnel à JYE LANG tout comme les quartiers To’mlem, Djieleng, Yom et Pète.

L’orphelinat « rayon de soleil des tous petits » est une oeuvre de la mission catholique composée de 2 bâtiments à deux étages pour l’hébergement, un bâtiment pour l’école primaire privée, un bâtiment en cours de construction et une basse cours pour les animaux.

OrphelinatMbouo150216-3Il a été créé par la Fraternité des petites soeurs du Christ Roi de la paix de Bafoussam. Son nom de baptême « Rayon de soleil des tout petits de Fo Fotuè » fait référence à l’un des récents Roi de la dynastie Bandjoun (1975-1984).

OrphelinatMbouo150216-2L’orphelinat héberge une soixantaine d’enfants âgés de 0 à de 12 ans. Ils sont pour la plus part, des enfants abandonnés. Trois religieuses et quatre instituteurs s’occupent de l’administratif pour les uns et de l’école pour les autres.

La structure vit du petit l’élevage, de la petite agriculture et des dons des bienfaiteurs privés pour l’essentiel. Les petits pensionnaires reçoivent des vêtements, des livres, des lunettes etc de plusieurs associations. L’orphelinat a besoin de matériel pour la santé et l’hygiène.

OrphelinatMbouo150216-5Elan de genérosité: Paul Tchatchouang Le vice-président du Senat au chevet de l’orphelinat

Le sénateur du Koung-khi et vice-président de la chambre basse du parlement a mis du baume au cœur des dizaines de pensionnaires le 21 avril 2014. Il leurs a remis plusieurs sacs de riz, de haricot, de maïs, de sel, de soja ; des cartons de savon et bien d’autres denrées de première nécessité. « Ce n’est pas la quantité de ce qui est donné qui compte. Mais j’ai voulu que ces enfants qui n’ont rien fait pour mériter ce sort (d’orphelin, ndlr) sachent qu’ils ne sont pas abandonnés », a expliqué Paul Tchatchouang.

OrphelinatMbouo150216-4Volontariat: Jeremy Bohec, Echanges France Cameroun
L’asbl Echanges France Cameroun est basée à Saint-Nazerre en France, son représentant Jeremy Bohec, courant avril 2015, il a fait le constat suivant concernant les caractéristiques des infrastructures d’alimentation en eau potable de l’orphelinat:
• Un branchement individuel sur le réseau du distributeur d’eau national Camwater ;
• un puits en buse en béton armé de 1m de diamètre, la profondeur est de 28m40, le niveau d’eau était à 24m ;
• Un forage équipé d’une pompe à motricité humaine ;
• Un château d’eau d’une hauteur de 10m équipé d’une cuve en PVC noir anti UV d’une capacité de 5000 litres ;
• Une interconnexion avec clapet anti retour entre le réseau du distributeur d’eau national et le réseau du château d’eau.

Dès le mois de juin 2015, son intervention a abouti au résultat suivant:
– La quantité et la qualité de l’eau dans le puits sont insuffisantes lors de la saison sèche, la quantité d’eau est suffisante lors de la saison des pluies.  Cependant cela ne peut fonctionner qu’à courts thermes.
– Les commandes et protections de la pompes sont suffisantes est efficaces.
– Les installations sanitaires  sont suffisantes.
– Le linge est maintenant lavé et étendu dans la cour principale, les enfants n’ont donc plus accès à la basse court et à la porcherie.

Crédit photos asbl Asomocam

Lire aussi sur le site de Ouest – France, « Récolter des dons pour l’orphelinat Mbouo », article posté le 27/09/2013,

http://www.ouest-france.fr/recolter-des-dons-pour-lorphelinat-mbouo-546872