Le chantier de reconstruction de la chefferie Bandjoun est lancé depuis plusieurs mois. L’annonce avait déjà été faite le dimanche 25 janvier 2015 par sa majesté Djomo Kamga Honoré. Aujourd’hui, plusieurs artisans travaillent sur le terrain.

L’élite Bandjoun, tant de l’intérieur que de la diaspora, s’est engagé dès le samedi 31 janvier 2015 à reconstruire son joyau architectural.

A Bruxelles, les membres de l’association Todjom se sont engagés à donner un coup de main pour la reconstruction. La décision avait été prise au cours de la séance de réunion du 12 avril 2015. Depuis cette date, les contributions individuelles sont récoltées par le bureau dirigeant. Le taux minimum de participation est fixé à (15) quinze euros soit environ dix mille (10.000) FCFA.

L’argent est déposé sur un comptant spécial et sera affecté à la reconstruction sous le contrôle du Roi Djomo.

Pour rappel, c’est le 11 janvier 2015 que plusieurs cases traditionnelles et habitations des femmes du chef étaient parties en fumée au coeur de la chefferie Bandjoun sont parties en fumée.

Les hommes et femmes présent ce jour-là ainsi que les sapeurs-pompiers venus de l’aéroport de Bamougouom et de la mairie rurale de Bafoussam n’ont rien pu faire contre les flammes ont avalé plusieurs constructions.
Par Oswald Hermann G’nowa